La PTA Apport Santé met en place des actions concrètes en faveur des personnes en situation de précarité

La précarité est un état résultant d’un processus multidimensionnel qui se décline dans le domaine professionnel, relationnel, du logement, de la santé, et qui ne se limite pas aux ressources monétaires. Par son caractère multidimensionnel, elle concerne une population très hétérogène qui doit faire face à de réelles inégalités sociales de santé.

En effet, plusieurs études ont souligné le fait que les personnes en situations de précarité bénéficient d’un moins bon état de santé, d’une capacité d’appropriation des messages de prévention moins adéquate, et d’un accès au système de santé, notamment de recours aux soins, moins adapté. La sédentarité, l’alimentation déséquilibrée et le tabagisme sont également plus prégnants dans ce type de population et entrainent la recrudescence de certaines pathologies comme l’obésité et le diabète. La région PACA est particulièrement touchée par ces inégalités sociales de santé et se classe en 4ème position au niveau national.

C’est pourquoi, Apport Santé mène, depuis près de 20 ans, des actions auprès des populations précaires de son territoire en lien avec les acteurs de proximité (centres de santé mutualistes, centres sociaux, résidences sociales, foyers d’hébergements, maisons de santé pluridisciplinaires, associations d’aide à l’insertion, etc.). Des actions d’éducation pour la santé (dépistages, activité physique adaptée, arrêt du tabac…) et d’éducation thérapeutique sont ainsi mises en place auprès de ce public.

Apport Santé travaille également sur le repérage de la précarité pour faciliter le parcours et apporter aux partenaires et professionnels les aides spécifiques. En effet, la précarité sociale peut notamment être à l’origine de séjours prolongés en établissement de santé du fait d’un retour à domicile complexe. Les collaborateurs de la PTA sont donc formés au repérage des personnes en situation précaire et au calcul du Score EPICES mesurant le niveau de précarité des usagers suivis. Cette évaluation faite en début de prise en charge, permet la mise en place des aides les plus adaptées à chaque situation et facilite ainsi le retour et/ou le maintien à domicile des patients.

Score EPICES pour l’évaluation de la précarité et des inégalités de santé:

Les score EPICES (Evaluation de la Précarité et des Inégalités de santé pour les Centres d’Examens de Santé) est calculé à partir de 11 questions portant sur les différentes dimensions de la précarité : emploi, revenus, niveau d’étude, catégorie socioprofessionnelles, logement, composition familiale, liens sociaux, difficultés financières, évènements de la vie, santé perçue. Chaque item du questionnaire est pondéré en fonction de son degré d’importance et permet de calculer un score de 0 (absence de précarité) à 100 (précarité maximale). Les personnes ayant obtenu un score supérieur à 48.5/100 sont considérées en situation de précarité.

Les 11 questions du Score EPICES :