Handicap : compensation, situations difficiles et dispositifs d’aide

Handicap : compensation, situations difficiles et dispositifs d’aide
La Plateforme Territoriale d’Appui Apport Santé compétente pour répondre aux sollicitations des professionnels

Face à la multiplicité des dispositifs et des aides existants, la Plateforme Territoriale d’Appui (PTA) Apport Santé se positionne comme une porte d’entrée unique Sans se substituer aux acteurs, la PTA informe et oriente les professionnels de santé vers le bon interlocuteur Cette démarche, qui concerne tout patient quel que soit son âge ou sa pathologie, s’applique également au champ du handicap 

A cet effet, la PTA Apport Santé a collaboré dès 2016 avec plusieurs partenaires reconnus dans le champ du handicap et notamment avec l’AFM Téléthon. Mieux évaluer et identifier les besoins des personnes handicapées dans leur parcours de santé a été une priorité pour pouvoir proposer des solutions et des actions adaptées aux personnes.
Le principe de la compensation du handicap a également fait l’objet d’une attention particulière. L’équipe d’Apport Santé a été formée et un staff a été dédié à cette thématique.
De même, la PTA Apport Santé participe au projet soutenu par le Conseil Départemental des Bouches du Rhône « Handicontacts ». Ce projet, porté par Parcours Handicap 13, a pour objectif d’améliorer l’accès à l’information des personnes en situation de handicap et de leurs proches.

Cet investissement a aujourd’hui une traduction concrète dans la réactivité et la connaissance par l’équipe d’Apport Santé des dispositifs de compensation et d’accompagnement du handicap. Les orientations et les réponses apportées sont adaptées et correspondent à la réalité des besoins spécifiques du handicap.
A titre d’exemple, l’assistante sociale d’Apport Santé a été contactée au mois de septembre par un médecin généraliste. Celui-ci se trouvait sans solution face à une patiente en situation de handicap pour laquelle aucun dispositif d’aide ou de compensation ne pouvait être sollicité. Apport Santé a pris le relais et a établi un lien avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Plusieurs options ont été investiguées. En fin de compte, la patiente a pu bénéficier d’un dispositif d’aide le plus adapté à sa situation.