Intégration de la MAIA du Pays d’Aix à Apport Santé

Porte d’entrée unique et orientation harmonisée
Intégration de la MAIA du Pays d’Aix à Apport Santé

Début juillet 2018, l’offre de services d’Apport Santé s’enrichit avec la MAIA du Pays d’Aix. Concrètement, cela signifie que les patients âgés de plus de 60 ans, en état de dépendance, très isolés ou présentant des troubles cognitifs, peuvent dorénavant bénéficier d’un accompagnement en proximité (incluant des visites à domicile), à moyens et longs termes. Deux membres de l’équipe d’Apport Santé y sont dédiés à temps plein, coordonnés par un chargé de projet.

Dans la continuité du travail réalisé par le CCAS d’Aix en Provence, ce regroupement s’inscrit dans la dynamique nationale de « convergence des dispositifs de coordination ». L’objectif est triple : plus de cohérence dans les réponses apportées, meilleure prévention des ruptures de parcours et plus de lisibilité. Et en effet, en pratique, cela ne change rien pour le professionnel : les modalités de contact d’Apport Santé restent les mêmes – un numéro de téléphone unique 04 42 642 642 et une équipe réactive du lundi au vendredi de 8h à 19h.

Les professionnels de la MAIA (gestionnaires de cas) interviennent ainsi quand un besoin d’accompagnement sur le moyen ou long terme est identifié. Ils évaluent la situation à domicile, proposent et mettent en œuvre toutes mesures/aides/services permettant de soutenir et d’améliorer la situation du patient. Les actions sont réalisées en lien avec l’aidant et l’entourage et sous réserve du consentement du patient. La situation est évaluée régulièrement.

L’intégration de la MAIA du Pays d’Aix s’opère en complémentarité des actions mises en œuvre par la PTA pour informer/orienter, coordonner et appuyer les pratiques professionnelles. L’objectif premier est d’éviter les ruptures dans les parcours de santé et de favoriser le maintien à domicile des personnes.

En parallèle de ce travail proximal, l’intégration de la MAIA est l’occasion de réactiver un réseau de partenaires  investis dans le champ de la personne âgée et de la perte d’autonomie.

Une réflexion sur les parcours de santé complexes, les difficultés en termes d’accès aux soins et de démographie médicale est également engagée et menée par la pilote MAIA, en lien avec le coordinateur de la PTA et des autres MAIA du territoire.